Soirée-débat Devoirs à la maison

Une soirée-débat a été organisée par le conseil local FCPE de Voreppe le jeudi 26 mai à 20h30 à la mairie. Cette soirée a été animée par Mme Merlilli, psychothérapeute et pimenté d’humour grâce à la ligue d’improvisation de Grenoble. Le thème de la soirée était :

"Comment gérer les conflits ? 
Apprendre à apprendre
et parasitage (musique, SMS et internet)"

  1. Comment gérer les conflits ?
Scénette 1 :
La mère qui repasse : - Tu as des devoirs ?
L’adolescent répond avec des écouteurs : - Attends, j’envoie un SMS !
La mère qui enchaîne : - Tu comprends, les devoirs, c’est important pour ton avenir.
Tu auras de bonnes notes. Tu pourras choisir ton métier plus tard, etc.
Le fils continue à écouter ses chansons.
La mère qui insiste menaçante : - Attention, je compte jusqu’à trois. 1, 2, 3.
Aucun changement. La mère, désabusée, dit : - Tu verras ça avec ton père ce soir.
    1. L'utilité des devoirs 
  • Approfondir des connaissances vues en classe.
  • Cela permet de s’approprier les nouveaux apprentissages avec des exercices (lecture, écriture, calcul, résolution de problèmes, présentation, recherche, etc.).
  • Demander de l’aide aux parents, frères ou sœurs ou copains en cas de besoin.
  • Apprendre à gérer son temps. Ne pas empiéter sur l’emploi du temps familial.
  • Échanger & partager des informations sur le quotidien et les expériences des parents.
  • Permettre de faire revoir aux parents certaines connaissances. Apprendre à réapprendre. 
    1. Le positionnement des parents
Il est important d’établir des règles claires et cohérentes de fonctionnement.
    1. Les 6 points pour aider votre enfant
  • Choisir l’endroit et l’heure. Un temps de pause souvent nécessaire après l’école.
  • Trouver son propre rythme de travail : réaliste, réalisable, régulier ou de l’ordre de l’exceptionnel.
  • Faire prendre conscience à son enfant le sens de l’engagement. Quand on dit que l’on fait quelque chose, on le fait. Appliquer la sanction prononcée. Quand ? Quoi ? Comment ? Le parent a le devoir de faire appliquer la sanction. Cela pose les limites et aide l’enfant à comprendre le cadre et le respecter.
  • Limiter la période des devoirs pour prendre conscience du temps. Par exemple, en utilisant un minuteur de cuisine. Faire un mot à l’enseignant si l’enfant est trop fatigué ou à un empêchement un soir particulier.
  • S’organiser comme un rituel. J’apprends à m’asseoir correctement. J’ai le bon matériel. Je prends l’habitude de me mettre au travail.
  • Créer un climat serein, de confiance et d’échange. Prendre conscience du besoin de se faire aider ou d’aider (solidarité). Quand on oublie un cahier, avoir les bénéfices négatifs (appelle d’un ami pour une poésie) pour y penser la fois suivante.
  • Rétablir le dialogue en cas de conflit. Faire une pause quand la colère est présente. Attendre un autre moment pour une discussion constructive. Donner un temps horaire et le valider parent/enfant.
  • Spécifier les problèmes liés aux devoirs qui bloquent : écriture, temps des devoirs. Définir et prendre conscience des personnalités différentes parent/enfant.
  • Négocier parent/enfant : « J’entends que pour toi… » « Pour moi, c’est mieux à ce moment-là. ».
  • Rappeler à l’enfant que l’école est obligatoire et comme parent vous devez faire appliquer la loi. Dans le conflit, on fait intervenir un tiers.
  • Exemple de sanction : faire réaliser une tâche familiale non gratifiante comme sortir les poubelles, faire les vitres, etc.
  • Eviter les brimades ou les privations comme le sport où l’enfant se défoule.
  • Proposer à l’enfant de se responsabiliser face à ses devoirs. Faire confiance et lâcher-prise.
  1. Apprendre à apprendre
Scénette 2 : "T’es sur ou c’est pas toujours mieux quand on s’en mêle"
L’adolescente fait ses devoirs tranquillement quand…
Son père entre dans sa chambre avec une bière. Il lui propose de l’aider en anglais.
Il regarde sa fille, commente ce qu’elle fait et dit : -J’aime bien l’anglais.
Moi aussi papa. –Tu es sure de ton résultat ?
Arrive du travail la mère, au téléphone. La mère regarde à son tour sa fille.
Elle commente également ce qu’elle fait et prend à partie son mari.
- Depuis quand tu es fort en anglais ? Tu étais nul à l’école dans cette matière.
La mère donne le résultat inverse que son mari a proposé.
La fille au milieu regarde ses parents se chamailler et voit sa mère partir avec la bière du père…

La gestion mentale passe par plusieurs phases :
L’attention, la mémorisation, la compréhension et la réflexion pour se souvenir.
Le rôle d’analyse est important de ce qui marche et ce qui ne marche pas.
  • Attention : être attentif à ce que je fais. L’objectif est de se rappeler ce qui est important.
  • Mémorisation : commencer à observer les différentes étapes. Penser à haute voix peut permettre à votre enfant en vous entendant de voir comment vous faites. Les devoirs peuvent être appréhendés comme une recette de cuisine avec les ingrédients et les différentes étapes à suivre pour la réaliser. Ex : Jeu des 7 familles, Mémo, etc.
  • Compréhension : mettre en place des stratégies d’apprentissage. Ex : Puissance 4, Échecs, etc.
  • Réflexion : Avant de commencer, prendre le temps d’observation et de réflexion. Ex : Casse-tête, Jeu de construction, etc.
  1. Parasitage (musique, SMS et internet)
Scénette 3 : "l’Angoisse des Devoirs. Chacun sa méthode."
La mère de Timothée demande des conseils à la maîtresse pour l’exposé du lendemain. Le père de Sophie vient à son tour pour montrer ce qu’il a réalisé avec un enregistrement des insectes nocturnes. Ils appellent respectivement la maîtresse chez elle à 23h puis 24h. Les parents font l’exposé à la place de leur enfant.
  • Mémorisation : On ne peut pas faire DEUX choses à la fois, sauf si une des tâches est automatique comme marcher en mangeant une pomme.
  • Écouter de la musique ou une émission de radio ou de télévision et apprendre ses leçons n’aident pas l’enfant à mémoriser.
  • Écouter la musique « douce » peut aider à ne pas se sentir seul(e) pendant ses devoirs.
  • Questions : Qu’est-ce qui est le plus important ? La musique ou les devoirs ? Comment être concentré ? Accepter de libérer notre esprit.
  • Avoir la capacité à revenir sur ce qui est important.
  • Ce qui est important : être présent à ce que l’on fait ici et maintenant. 
  • Rappeler votre enfant : « Stop. Ecoute-moi ! Sois attentif ! » 
  • Le ramener dans son contexte. Aller à l’essentiel. « Reviens. »
  • Délimiter le temps sur une tâche de manière progressive.
  • Trouver la motivation de chacun.
  • S’adapter à chaque enfant qui n’a pas les mêmes besoins ni les mêmes méthodes d’apprendre. 

Bon courage à chaque parent !

Posts les plus consultés de ce blog

Horaires du collège

Résultats des élections 2017/2018